Salutations fraternelles

Cher(e)s Ami(e)s

Depuis notre lieu de confinement, Wilfried et moi, nous vous adressons nos salutations fraternelles. Nous vous espérons en bonne santé. Cette épreuve que connait le monde entier nous oblige à observer des consignes. A ce sujet, il n’y aura plus de réunions, ni de permanences à St Clément jusqu’à nouvel avis. 

En revanche, l’oratoire sera ouvert tous les jours pour ceux et celles qui voudraient s’y recueillir. Les dimanches, une adoration silencieuse du St Sacrement se tiendra de 11h à 12h, en respectant « les différents gestes barrières  » et recommandations. 

Il n’est pas question de perdre notre belle espérance. C’est pourquoi, le moment de découvrir d’autres moyens de prier est arrivé. Nous, « une famille en mission », nous le sommes en ce moment, encouragés par cet appel de St Paul : « ne soyez inquiets de rien, mais, prions et supplions en rendant grâce au Seigneur » Philippiens 4,4-7. En toute honnêteté, personne ne savait que notre mission aurait pris cette direction : « Priez en toute confiance et proposez le Christ, source d’eau vive ».

A cet effet, notre site paroissial , nous aidera à rester en communion. Merci à l’équipe qui s’en charge, Thomas, Anne Charlotte, Odile. Dans sa présentation, les textes du dimanche suivis d’un commentaire de Wilfried, Bertrand ou moi-même y figureront, ainsi que les annonces et informations d’ici et d’ailleurs. Nous tacherons de vivre en communion et d’assurer notre mission par ce lien. C’est pourquoi, nous invitons ceux et celles qui auraient des textes à diffuser pour entretenir notre espérance à me les faire parvenir. 

Par ailleurs, une chaine de prière peut être mise en place et, je le souhaite. Nous aurons une pensée pour toutes les personnes seules et âgées de notre communauté, ainsi que les malades. A 18h 30, chaque jour, recueillons-nous et prions quelques minutes. Gardons les liens et prenons les nouvelles des uns et des autres. Aussi je le réitère, vos avis et propositions sont attendus.

Dieu veille sur chacun de nous.

Fraternellement

P. Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *